Qu'est ce qu'une Huile essentielle ?

Qu'est ce qu'une huile essentielle ?
Des réponses pour bien débuter dans le monde des Huiles essentielles

Qu'est ce qu'une Huile essentielle ? 
Les huiles essentielles sont des mélanges naturels complexes de métabolites secondaires volatiles, isolées de plantes aromatiques* par hydrodistillation ou par expression mécanique. 
Elles sont obtenues à partir de feuilles, de graines, de bourgeons, de fleurs, de brindilles, d’herbes, d’écorces, de bois, de racines ou de fruits, mais également à partir des gommes qui s’écoulent du tronc des arbres.
Les métabolites secondaires sont extraits des plantes par un entraînement à la vapeur d’eau. 
Certaines huiles essentielles peuvent aussi être obtenues par expression à froid, comme les agrumes (Orange, Citron, Mandarine, Bergamote etc...).
* Une plante est dite aromatique lorsqu’elle contient dans ses feuilles, fleurs, fruits, graines, écorce, racine ... suffisamment de molécules aromatiques, en conséquence, toutes les plantes ne donnent pas d’huiles essentielles, exemple : le Chèvrefeuille.
Les plantes sont mises dans un alambic, l’eau chauffée est transformée en vapeur et passe entre les plantes, dilate les vésicules, volatilise et entraîne les molécules aromatiques qui se condensent dans le serpentin réfrigérant. 
A la sortie, un essencier ou vase florentin réceptionne la solution où l’huile essentielle plus légère se sépare de l’eau de distillation.

Pour obtenir une huile essentielle de qualité, la plus proche de l’essence de la plante, il est indispensable de respecter certains critères lors de la distillation, notamment une distillation lente et complète à la vapeur d’eau et à basse pression.
L’eau de distillation est appelée Hydrolat ou Hydrosol ou encore Eau florale quant il s’agit de fleurs, c'est donc une eau chargée en molécules aromatiques actives et volatiles de plantes. 
Les hydrolats sont beaucoup moins concentrés en molécules actives que les huiles essentielles, ils sont donc moins puissant mais plus faciles d'emploi.

- Une huile essentielle n’est pas un parfum ne serait ce que parce que son arome n’est pas « fixé » par un fixateur chimique, son arôme est donc très volatil, un flacon laissé ouvert, lui fait perdre toutes ses propriétés.

Les Huiles essentielles sont des concentrés
Pour une tonne de plante fraîche, on obtiendra : 40 à 60 g d’HE de Rose, 150 à 200 g d’HE de Néroli ou Camomille romaine, environ 10 kg d’HE de Lavande et environ 30 kg d’HE d’Eucalyptus globulus.
Ces variations importantes expliquent les différences considérables de prix entre les huiles essentielles. Ce qui rentre également en ligne de compte dans la variable prix, c'est que la production d’huile essentielle suivant les règles de l’agriculture biologique ou biodynamique requière 3 à 4 fois plus de temps que la culture conventionnelle. En conséquence, les prix de ces huiles essentielles sont donc plus élevés, mais leur qualité, sans égale.
- Les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs y compris nocifs (pesticides et engrais à l’état de traces), attention donc à leur provenance et leur utilisation. 
De plus la forme huileuse à une affinité avec la peau, en partie constituée de graisse, les molécules passe donc facilement dans notre organisme (20 minutes environ).

Les huiles essentielles utilisées dans le cadre de l’aromathérapie scientifique et thérapeutique répondent à des critères de qualité stricts qu’il s’agit impérativement de connaître et surtout de respecter.
En effet, il existe plusieurs qualités d’huiles essentielles:
1/ La qualité industrielle ou qualité standard :

L’huile essentielle provient d’une plante qui n’est pas définie botaniquement, qui est cultivée industriellement et dont la récolte ne se fait pas à un moment précisément opportun, avec pour conséquence une trop faible teneur en principes actifs et donc une activité allant de très faible à nulle.
Dans ce cas la distillation est souvent incomplète ou l’huile essentielle est souvent rectifiée voire même reconstituée chimiquement.
2/ La qualité chémotypée, 100% pure et 100% naturelle:
L’huile essentielle a été obtenue ici après une distillation intégrale à la vapeur d’eau et à basse pression d’une plante botaniquement clairement identifiée et de plus récoltée au bon moment. 
Les plantes aromatiques distillées peuvent être issues de l’agriculture conventionnelle ou issues de la cueillette sauvage.
Les composantes biochimiques et chémotypes (abréviation CT) de l’huile essentielle sont connues et répondent au profil qualitatif souhaité.
* Attention toutefois de vérifier que la concentration en principes actifs soit optimale, en effet une huile essentielle peut être pure, naturelle, contenir le bon profil biochimique(chémotype), mais en quantité insuffisante et donc ne pas avoir les effets positifs escomptés.
3/ La certification BIO
 :
L’huile essentielle est obtenue à partir de plantes dont la culture a été certifiée biologique 
par un organisme agréé.

Quelle est la meilleure qualité d’huile essentielle ?
La meilleure Huile Essentielle est celle qui est Chémotypée, 100 % Pure et Naturelle.
Mais attention ! Même pour les huiles essentielles présentant ces garanties, la concentration en principes actifs doit être la plus élevée possible, en tout cas suffisamment pour espérer un effet positif et cela n’est possible qu’à certaines conditions :
- La plante a été cultivée dans les meilleures conditions (sol, climat, altitude, etc…)
- La plante a été récoltée au meilleur moment (saisonnalité, climat lors de la récolte)
- La distillation a été bien menée
Un exemple : pour espérer des effets positifs de la célèbre huile essentielle d’Helichryse italienne (Immortelle) sa teneur en « italidione » doit être supérieure ou égale à 5% et sa teneur en « acétate de néryle » doit atteindre ou dépasser les 20% ;  pour information les fournisseurs d’Agayon garantissent des taux très voisins de 7,54% pour l’italidione et 35% pour l’acétate de néryle.
Un échec avec une huile essentielle est trop souvent imputable à une trop faible teneur en principes actifs de celle ci.
La certification bio est très fortement recommandable, elle n'est toutefois pas synonyme d’huile essentielle de qualité.

*Nous attirons votre attention sur l'emballage:
Les huiles essentielles doivent se présenter en flacon de verre bleu avec capsule compte-gouttes et sécurité enfant, un simple flacon de verre marron ne convient qu'impérativement placé dans une boite opaque pour une protection optimale vis à vis de la lumière, ce qui oblige à y replacer le flacon après chaque usage, sous peine de détériorer l’huile essentielle, de la rendre inopérante et surtout très toxique.

Les huiles essentielles 100 % Pures, 100% Naturelles et 100% Complètes (appelées aussi intégrales), Chémotypées, contenant les principes actifs en quantité optimale, de plus certifiées Biologiques et emballées comme il convient sont rares et leur prix est en conséquence plus élevé.



à découvrir dans cette rubrique :


Article(s)

  • Votre panier