Une Menthe peut en cacher une autre !

Posted By: Philippe Lomprez On: Comment: 0 Hit: 40

Les différentes huiles essentielles de Menthe

La nature est complexe et c’est tant mieux sinon, on s’ennuierait.
Encore une fois en apparence tout se ressemble les Menthes n’échappent pas à la règle, conclusion, en regardant de plus près, elles sont si différentes, il est nécessaire, pour ne pas se tromper et connaître échec ou désagrément, de connaître leurs différences, mais aussi leurs points communs.
Les indications des Huiles essentielles de Menthe:
1/ L’Huile essentielle de Menthe poivrée:
Molécules dominantes : Cétones (menthone), Monoterpénols (menthol), Oxydes terpéniques (1,8 cinéole), Esters terpéniques.
- Tonique et stimulante (aide à la vigilance, en voiture par exemple, stimule la mémoire).
- Tonique et stimulante digestive et hépatique (nausées, mal des transports, indigestions).
- Anti-infectieuse, antivirale, antibactérienne (zona, herpès, varicelle, ORL).
- Dissout les mucosités (décongestionnant nasal), expectorante, anticatarrhale.
- Cystites, colites, prostatites colites néphrétiques.
- Antalgique, anesthésiante (prurits, sciatique, tendinites, migraine, céphalées).
- Rhinites, sinusite, otite, laryngite, grippe.
- Insectifuge.
- Cosmétique: peau grasse, irritable, congestionnée.

2/ L'huile essentielle de Menthe des champs:
Molécules dominantes (la plus riche en menthol): Monoterpénols (menthol) et monoterpénones (menthone).
- Tonique digestive à faible dose
- En cas de coliques hépatite, dyspepsies, vomissement, constipation, digestion difficile.
- Contre les coliques néphrétiques.
- En cas de rhinites, laryngite, sinusite.
- Anti douleurs : névralgies, odontalgie, sciatique, céphalées, migraines.
- Anti démangeaisons : exzéma, urticaire, prurits. 
- Antiparasitaire (parasitoses intestinales).
- Rafraichissante.

3/ L’Huile essentielle de Menthe pouliot:
Molécules dominantes : Monoterpénones (Pulégone).
- Dissous les mucosités, (décongestionnant nasal), anticatarrhale.
- Tonique et stimulante à faible dose (cardiotonique, hypertensive).
- Tonique digestif.
- Stimulante du foie.
- Sudorifique.
- Insuffisance respiratoire, asthme, bronchite.
- Emménagogue.
- Antalgique, anesthésiante (prurits, sciatique, tendinites, migraine, céphalées).
- Insectifuge.
- Cosmétique: peau grasse, irritable, congestionnée.

4/ L’Huile essentielle de Menthe verte:
Molécules dominantes : Monoterpénes (limonène), Monoterpénols, Sesquiterpènes, Monoterpénones (carvone), oxydes (1,8 cinéole).
- Dissout les mucosités (décongestionnant nasal), anticatarrhale même mucopurulente (bronchite aiguë).
- Tonique digestif.
- Cholagogue, cholérétique.
- Insuffisance respiratoire, asthme, bronchite.
- Cicatrisante.
- Calmante nerveuse.
- Anti-inflammatoire.
- Antalgique, anesthésiante (prurits, sciatique, tendinites, migraine, céphalées).
- Insectifuge.

5/ L’huile essentielle de Menthe bergamote:
Molécules dominantes : Monoterpénones (linalol) et esters monoterpéiques
- Tonique digestive, hépatique et pancréatique
- Insuffisances hépato-pancréatiques, hépatite, aérophagie, entérocolite, constipation, digestion difficile.
- Tonique sexuelle et aphrodisiaque remarquable (féminin et surtout masculin).
- Harmonisante et équilibrante nerveuse
- Angoisses, inquiétudes, stress, choc émotionnel, problème de concentration, manque de confiance en soi, émotivité.
- Antispasmodique (digestif, spasmophilie, tachycardie, plexus solaire bloqué).   
- Antiparasitaire (parasitoses intestinales).
- Tonique immunitaire
- Antalgique, anesthésiante (prurits, sciatique, tendinites, migraine, céphalées).

Leurs points communs :
- Elles sont toniques digestifs, hépatiques.
- Elles sont antiparasitaires et insectifuges.
- Elles sont  antalgiques, anesthésiantes (prurits, sciatique, tendinites, migraine, céphalées), avec quand même un petit plus pour la Menthe poivrée.
Leurs différences :
- Aucune n’a la même composition chimique même si les monoterpénes dominent.
- Les Menthe poivrée, Menthe pouliot, Menthe bergamote, Menthe des champs sont des toniques nerveux, mais pas la Menthe verte qui est calmante.
- Les Menthe poivrée, Menthe pouliot, Menthe verte, Menthe des champs dissolvent les mucosités (décongestionnant nasal), elles sont anticatarrhales, pas la Menthe bergamote.
- La Menthe bergamote est la seule à être équilibrante et harmonisante nerveuse, antispasmodique, utile es cas d’angoisse, d’émotivité, de manque de confiance en soi, de tachycardie, sensation de plexus bloqué.
- La Menthe bergamote est la seule à être considérée comma tonique sexuelle et aphrodisiaque remarquable (féminin et surtout masculin).
- La Menthe poivrée et la Menthe pouliot ont un intérêt cosmétique, les Menthe verte, des champs et Menthe bergamote beaucoup moins.
- La Menthe des champs est très antalgique, elle est la plus riche en menthol.

Comments

Leave your comment